À VANCOUVER, LES AMÉRINDIENS ONT RETROUVÉ L’ESPOIR GRÂCE À LA CROISADE DE LA CCDH

Les amérindiens de Vancouver ont fièrement ouvert l’exposition itinérante de la CCDH dans le but d’aider les gens à renouer avec leurs traditions de se guérir eux-mêmes.
Une exposition itinérante de la CCDH qui a ouvert ses portes dans le centre-ville de Vancouver entreprend une croisade pour sauver des amérindiens face à la prolifération des abus psychiatriques.

En avril 2017, la CCDH a ouvert son exposition itinérante La psychiatrie : La vérité sur ses abus à Vancouver, au Canada. Lower Eastside (DTES) qui est en plein milieu du centre ville est un endroit en proie à la toxicomanie généralisée et les programmes psychiatriques.

Cependant, parmi les 2 068 personnes visitant l’exposition, nombre d’entre elles sont aussi amérindiennes. Alors qu’ils ne représentent que 4,3 % de la population du Canada, à DTES ils représentent 40% des habitants.

De nombreux amérindiens qui sont venus à l’exposition avait perdu des proches qui s’étaient suicidés. Leur taux de suicide est plus du double de la moyenne nationale, mais ironiquement, ils reçoivent également plus de « soins professionnels » de la santé mentale (c’est-à-dire psychiatrique) que la moyenne nationale. Comparé à 8 % de la moyenne canadienne, 17% des amérindiens reçoivent des soins psychiatriques.

En dépit d’un plus haut niveau de soins de la santé mentale, l’envolée du taux de suicide a rendu l’inefficacité des programmes psychiatriques claire et alarmante. Les amérindiens avaient besoins de trouver des solutions réelles.

Une sculptrice amérindienne a déclaré avoir perdu son fils qui s’était suicidé six mois plus tôt. Son fils prenait des psychotropes. L’enfant d’un ami proche s’était aussi récemment suicidé après avoir été mis sous psychotropes.

La Directrice de la CCDH Vancouver, Sharon Werner, étant elle-même de descendance amérindienne, a été invitée à parler sur co-op radio de Vancouver. Elle a alors donné des informations aux chefs Tommy Curley, le chef héréditaire du peuple Ehattesaht des îles de Vancouver.

Le chef a écrit une lettre de mise en garde à son peuple, annonçant : « La psychiatrie ne suit pas nos tradition et la surmédication de nos enfants en est une preuve. Je conseille à tous mon peuple de chercher un système de guérison traditionnelle pour les esprits et les âmes et de voir des médecins responsables pour avoir un deuxième avis compétent.

Sharon a ensuite rejoint le chef Curley avec son propre message durant l'émission du matin de Tuff City Radio, où ils ont parlé des abus psychiatriques. La CCDH a également organisé et donné des séminaires particuliers aux amérindiens de Vancouver.

Une deuxième exposition itinérante de La psychiatrie : la vérité sur ses abus a ouvert ses portes en février 2018 avec le chef Curley qui a présidé l’inauguration. Trois séminaires ont montré les documentaires de la CCDH, Le marketing de la folie, L’ère de la peur et L’ennemi caché.

L’impact a été tel qu’en moins d’un an, le membre du parlement canadien Jean Augustine a félicité le travail de la CCDH, en déclarant : « Ce travail a vraiment sauvé des vies. »



Des groupes de la CCDH du monde entier se rassemblent durant des marches et des manifestations pour protester contre les abus psychiatriques, comme celle-ci à Sarasota, en Floride.

PASSER À L’ACTION
Créer ou se joindre à un groupe de la CCDH

Des personnes à travers le monde aident la CCDH à accomplir sa mission, supprimer les abus dans le domaine de la santé mentale. Les antennes de la CCDH prennent un essor constant, nous vous invitons à vous joindre à nous.

Obtenez la documentation sur fr.cchr.org pour commencer vos activités et offrir des projections de documentaires, de séminaires et la pétition des campagnes contre les électrochocs et la prescription de psychotropes à des enfants. Vous pouvez porter plainte pour abus et entreprendre beaucoup d’autres actions pour dénoncer la fraude de la psychiatrie.

Pour voir un exemple incroyable d’une antenne de la CCDH en action, allez sur Scientology.tv où la présidente de la CCDH de Floride, Diane Stein, s’attaque à l’industrie psychiatrique et leur programme pour tirer profit de « traitements » sur des enfants et des familles. Regardez aussi les documentaires de la CCDH sur Scientology.tv chaque samedi à 18h et à 21h, (Heure du pacifique).

Contactez-nous pour avoir des informations au sujet de votre groupe et si vous avez besoin de quoi que ce soit d’autre.


METTRE UN TERME AUX MAUVAIS TRAITEMENTS

En tant qu’organisme de vigilance à but non lucratif dans le domaine de la santé mentale, la CCDH compte sur les adhésions et les dons pour remplir sa mission : mettre fin aux violations des droits de l’homme commises par la psychiatrie et assainir le domaine de la santé mentale. Pour participer au plus grand mouvement international pour la réforme de la santé mentale, rejoignez le groupe qui a aidé à promulguer plus de 180 lois visant à protéger les gens des mauvais traitements dans le secteur de la santé mentale.

TÉLÉCHARGEMENTS