LA CCDH ENVAHIE LORS DE LA CONVENTION ANNUELLE DES INFIRMIERS

Le stand de la CCDH à la convention nationale des infirmiers à Nashville, dans le Tennessee, en avril 2018 a été bombardé de visiteurs qui voulaient de la documentation.
Les étudiants à la convention nationale des infirmiers ont vraiment apprécié le travail de la CCDH.

À la convention annuelle de l’Association des apprentis infirmiers (NSNA), le stand de la CCDH a attiré un afflux de participants et a gracieusement offerts les documentaires de la CCDH, des livrets, des pochettes d’information et les kits pédagogiques.

NSNA se consacre à favoriser le développement professionnel des les futurs infirmiers. Par conséquent, la CCDH a été là pour fournir des informations essentielles pour ceux qui auront la vie et le bien-être de nombreuses personnes entre leurs mains.

L’intérêt des futurs infirmiers pour la CCDH a été tel que bientôt l’un des bénévoles a été assigné à réapprovisionner les stocks en permanence avec la documentation sur les tables... Des matériaux qui ont disparu dès qu’ils étaient présentés.

Un bénévole portait un T-shirt qui proclamait : « L’enfance n’est pas un trouble mental » et a reçu de nombreux commentaires d’approbation et des prises de conscience avec des personnes annonçant que oui, en fait, régulièrement le comportement ne nécessite pas de médicaments pour un « traitement ».

Quand un bénévole à un fait remarquer à une infirmière que les psychiatres eux-mêmes admettent qu’ils ne savent pas comment les psychotropes fonctionnent, l’infirmière a déclaré : « C’est exactement ce qu’ils ont dit lors d’un séminaire auquel je viens d’assister, que personne ne sait comment ces médicaments agissent ! »

Au total, 1 136 supports informatifs de la CCDH ont été distribués aux futurs infirmiers afin de montrer la vérité sur la psychiatrie.


NOUS AIMERIONS vraiment AVOIR DE VOS NOUVELLES

Voici ce que quelques-uns des groupes et des individus qui travaillent pour la CCDH avait à dire au sujet de notre mission pour une réforme de la santé mentale.

PRÉSIDENT DES ÉQUIPES DE SECOURS, ÉTATS-UNIS

Avec la CCDH, les psychiatres n’ont pas la moindre chance, parce que maintenant tous leurs méfaits sont exposés. Nous espérons que cela signifie que les gens vont attentivement regarder ce que la psychiatrie et les fabricants de médicaments sont en train de faire.

CHEF, CONSEILLER DE LA MAISON ROYALE GRIQUA, PROVINCE DU GAUTENG, AFRIQUE DU SUD

Les psychiatres profitent des ignorants, des patients sont induits en erreur et finiront par devenir des victimes et certains vont même en mourir. Vous pourriez comparer ce traitement avec celui des nazis. Les gens sont en train d’être transformé en esclaves, ils leurs appartiennent. L’industrie psychiatrique est en train de rendre les enfants dépendants de psychotropes et ils finissent par se retrouver dans des institutions psychiatriques où il n’y a pas de futur. Avec la CCDH, j’ai de l’espoir. C’est la tâche de la CCDH d’informer l’Afrique du Sud et le monde.

PSYCHOLOGUE, AUSTRALIE

J'étais étonné de voir le professionnalisme de ces documentaires et celui des personnes qui font des témoignages, des psychologues, des psychiatres, des docteurs et d’autres éminents professionnels de la santé mentale. Ils sont très instructifs Votre organisation est vraiment courageuse de produire et de commercialiser ces documentaires. Ils font beaucoup pour la communauté et les praticiens de la santé qui ne savent pas vraiment ce qui se passe. Les médecins ne sont plus des guérisseurs, ils sont devenus des prescripteurs de psychotropes la plupart du temps. C’est une tragédie. Ce n’est plus juste les psychiatres qui prescrivent, se sont les médecins de famille qui prescrivent aussi des psychotropes à tous ceux qui entrent dans les centres de consultation. Je suis très reconnaissant envers la CCDH.


DES FAITS

SENSIBILISER UN PEUPLE

La CCDH informe les gens dans le monde entier sur les abus psychiatriques. Voici les faits :

21

MILLIONS

le nombre total de livrets de la CCDH distribués, fournissant des faits sur les psychotropes et les abus psychiatriques

190

PAYS ET TERRITOIRES

où les habitants ont reçu la documentation de la CCDH rien que l’an passé

19 806

visites

du musée de la CCDH, Psychiatrie : la vérité sur ses abus, qui expose la vérité sordide

69 713

PERSONNES

du domaine juridique, des infirmiers et des journalistes ont reçu des informations de la CCDH

16

MILLIONS

sensibilisés par les spots d’information de la CCDH et les documentaires primés dans les 12 derniers mois



METTRE UN TERME AUX MAUVAIS TRAITEMENTS

En tant qu’organisme de vigilance à but non lucratif dans le domaine de la santé mentale, la CCDH compte sur les adhésions et les dons pour remplir sa mission : mettre fin aux violations des droits de l’homme commises par la psychiatrie et assainir le domaine de la santé mentale. Pour participer au plus grand mouvement international pour la réforme de la santé mentale, rejoignez le groupe qui a aidé à promulguer plus de 180 lois visant à protéger les gens des mauvais traitements dans le secteur de la santé mentale.

TÉLÉCHARGEMENTS