UN PSYCHIATRE PREND 40 ANS POUR ABUS SEXUEL

Le psychiatre Charles Fischer est reconnu coupable de 11 crimes, et notamment quatre chefs d’accusation pour agression sexuelle contre un enfant.
La CCDH travaille pour protéger les garçons de l’hôpital d’État à Austin face au Dr Charles Fischer.

Charles Fischer, ancien psychiatre de l’hôpital d’État d’Austin, fut déclaré coupable de quatre chefs d’accusation pour agression sexuelle contre un enfant et condamné à 40 ans de prison.

Jamais condamné après 20 ans d’abus sexuels répétés et d’accusations pour violences sexuelles. Puis la CCDH Texas s’est chargée de l’affaire.

En 2011, Fischer est accusé d’abus sexuels, mais n’est pas démit de ses fonction avant cinq mois en dépit des enquêtes. Le journal Austin American-Statesman dévoile l’affaire après un renseignement d’un allié de la CCDH, forçant l’hôpital à le licencier.

Pendant que le directeur de la CCDH Texas témoigne devant un comité législatif, la CCDH Texas effectue une vérification des antécédents criminels sur tous les psychiatres de l’hôpital, partageant plusieurs informations avec les médias, et notamment un qui plaidait « nolo contendere » pour attentat à la pudeur sur un mineur (et qui a été malgré cela embauché par l’hôpital d’État) et deux autres psychiatres de l’État avec des antécédents disciplinaires pour violence sexuelle.

En mai 2012, Fischer est accusé de 5 abus sexuels sur des jeunes garçons.

En 2013, alors qu’il est en liberté surveillée, il est arrêté lors d’un rapport sexuel avec un homme dans un parc public. La CCDH informe le Statemans qui révèle l’histoire mettant ainsi fin à la liberté surveillée de Fischer.

En 2016, sous les feux des médias, Fischer est reconnu coupable et condamné. Grâce à l’action entreprise par la CCDH et ses partenaires, ces psychiatres ne commettront plus leurs crimes pervertis sur des enfants innocents.



NOUS AIMERIONS vraiment AVOIR DE VOS NOUVELLES

Quand des professionnels de la médecine sont confrontés à des abus psychiatriques sur leurs patients, ils se tournent vers la CCDH. Voici ce que certain ont à dire :

MÉDECIN

SPÉCIALISTE DE LA PETITE ENFANCE ET DES NOUVEAUX-NÉS

INSTRUCTEUR D’INFIRMIÈRES PSYCHIATRIQUES

INFIRMIÈRE ANESTHÉSISTE

INSTRUCTRICE D’ASSISTANTE MÉDICALE



FAITES UN DON

En tant qu’organisme de vigilance à but non lucratif dans le domaine de la santé mentale, la CCDH compte sur les adhésions et les dons pour remplir sa mission : mettre fin aux violations des droits de l’homme commises par la psychiatrie et assainir le domaine de la santé mentale. Pour participer au plus grand mouvement international pour la réforme de la santé mentale, rejoignez le groupe qui a aidé à promulguer plus de 180 lois visant à protéger les gens des mauvais traitements dans le secteur de la santé mentale.

TÉLÉCHARGEMENTS