Les artistes en danger —
Quand la psychiatrie s’attaque à la créativité
Un message aux artistes

Toute grande civilisation a ses esprits créatifs, ses véritables artistes. De la Grèce antique à Rome, en passant par la Renaissance jusqu’au monde d’aujourd’hui, l’humanité a célébré les hommes et les femmes dont les capacités artistiques étaient exceptionnelles.

Henry James, l’écrivain américain déclarait : « C’est l’art qui façonne la vie. » Aujourd’hui, ses mots sont plus vrais que jamais. Les artistes sont ceux qui rêvent notre futur et créent les réalités de demain. S’il est vrai aussi que des ingénieurs et des visionnaires font de même dans d’autres domaines, le futur qu’ils créent tourne dans une large mesure autour de notre bien-être matériel. C’est l’artiste qui élève l’esprit, nous fait rire et pleurer et peut même donner forme à l’avenir spirituel de notre culture. Ce sont les artistes qui créent la vie.

Voilà pourquoi les artistes sont les joyaux de l’humanité, estimés dans le monde entier.

Malheureusement, ce sont des joyaux que nous avons souvent perdus trop tôt, des pertes qui nous ont appauvris. Au cours des dernières décennies nous avons tous pleuré la mort prématurée de grands artistes qui avaient enrichi notre vie. Partis trop tôt, on peut considérer que leur œuvre a été néanmoins accomplie. Ce sont des écrivains, des étoiles du cinéma, du théâtre et de la musique, tels qu’Ernest Hemingway, le grand écrivain français Antonin Artaud, la chanteuse de jazz Billie Holiday, Judy Garland, Marilyn Monroe, Vivien Leigh, Kurt Cobain, Michael Hutchence, Phil Hartman et beaucoup d’autres encore.

Cette liste non exhaustive pourrait donner l’impression que la vie des artistes est inévitablement tumultueuse, que les pressions du succès sont sources d’exigences trop lourdes à porter. Il serait aussi facile de croire que pour être un artiste à succès vous devez être névrosé ou pire.

Rien de tout cela n’est vrai.

Dans chacun des cas mentionnés ci-dessus, des facteurs cachés ont travaillé pour s’assurer de leur issue tragique. La vérité est que chacun d’eux, et nombre des grands artistes qui nous ont quittés ont reçu des offres d’« aide ». Au lieu d’être aidés, ils ont été trahis et conduits sur la voie de la destruction.

Cette trahison est le fait direct et indirect de psychiatres et de psychologues qui prétendaient les aider mais dont l’influence destructrice a eu des conséquences terribles. Ils ont sapé le fondement même de leur énergie et de leur certitude et les ont finalement entraînés vers la mort.

Aujourd’hui, il est encore plus urgent que ce message soit entendu et compris, car les attaques contre les artistes de tout genre n’ont fait que croître en volume et en efficacité. Les armes consistent maintenant en un éventail de drogues mortelles que l’on fait passer pour des cures thérapeutiques, tout comme ce fut le cas autrefois avec la lobotomie. À Hollywood, la Mecque de l’industrie du divertissement, les psychotropes créent la dépendance et altèrent le fonctionnement mental de nombreux artistes.

Au regard de la dévastation créée parmi les artistes, nous ne devons pas oublier que les artistes créent le futur de notre culture.

Est-ce là le futur que nous souhaitons ? Un futur où nous suivrons ces leaders d’opinion dans « le meilleur des mondes » thérapeutiques, où nous trouverons des créateurs brisés, des familles ruinées, des vies gâchées et l’autodestruction ?

Si cela vous semble alarmiste, alors regardez ces chiffres, ils montrent ce que le futur nous réserve, à moins que des changements draconiens ne soient entrepris immédiatement. À l’heure actuelle, on prescrit à 20 millions d’enfants dans le monde des drogues psychiatriques qui altèrent la pensée. Ces médicaments comprennent des antidépresseurs que les agences gouvernementales de réglementation des États-Unis et du Royaume-Uni ont signalés comme pouvant être la cause de suicides et de comportements violents. L’apparition de plus en plus fréquente de faits divers tragiques mettant en cause des adolescents (tirs d’armes à feux, crimes violents…) est à mettre sur le compte de l’augmentation du nombre de prescriptions de ces drogues. Des millions de stimulants sont également prescrits, lesquels sont en fait plus puissants que la cocaïne.

Parmi ces jeunes, combien de grands artistes potentiels n’accompliront jamais leur destin ? En quoi notre culture va t-elle souffrir de leur absence ?

Nous avons pleuré les grands artistes que nous avons perdus trop vite. Ne pleurons plus pour d’autres.

La Commission Internationale des Citoyens pour les Droits de l’Homme élabore et transmet, parfois sur le champ, des informations et des études qui peuvent aider les auteurs et les scénaristes ayant besoin de documentation et de faits sur la psychiatrie. C’est le cas par exemple du livre Shadowland, qui relate l’histoire de l’actrice Frances Farmer. Il s’agit d’un témoignage solide ayant donné lieu à un reportage d’investigation d’une heure à la télévision australienne. Ce programme a été récompensé par divers prix de télévision et repris dans des documentaires diffusés sur Channel 4 au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et dans d’autres pays. En fait, le siège de CCHR International se trouve au cœur de Hollywood, au Sunset Boulevard ; il abrite aussi une exposition permanente sur les différents aspects de la psychiatrie, Psychiatrie : la vérité sur ses abus, son histoire sombre et son rôle dans l’Holocauste, ses programmes de nettoyage ethnique et d’apartheid aux effets souvent fatals et destructeurs, ses traitements tels que la prescription de psychotropes créant une dépendance, les électrochocs, la psychochirurgie et les « stimulants » utilisés pour droguer les enfants.

Le musée et les décennies de recherche de la CCDH sont des ressources pour les scénaristes, les scénaristes de télévision, les dramaturges et les romanciers. Nous vous exhortons à travailler avec nous afin de mieux diffuser cette information et à protéger les artistes qui ont besoin d’aide, faire en sorte que notre avenir ne soit pas trahi.


Sincèrement,

Jan Eastgate
Présidente de la Commission Internationale
des Citoyens pour les Droits de l’Homme

Bruce Wiseman
Président
la CCDH aux États-Unis
 

Anne Archer
Actrice

David Campbell,

Compositeur, ingénieur du son

Raven Kane Campbell
Chanteur, Compositeur de Jazz,
 dramaturge

Nancy Cartwright
Actrice et auteur 

Chick Corea,
Compositeur de Jazz, dramaturge

Isaac Hayes
Compositeur, musicien,
acteur

Geoffrey Lewis
Acteur

Juliette Lewis
Actrice

John Novello
Compositeur, musicien

David Pomeranz
Chanteur, compositeur de chansons

Harriet Schock,
Compositeur de chansons, 
artiste en enregistrement

 


TÉLÉCHARGEMENTS