EXPOSER LES AGENTS DERRIÈRE L’HOLOCAUSTE

Les marches organisées en Allemagne pour la journée de la mémoire de l’Holocauste ont eu lieu à Munich (ci-dessus), Stuttgart (à droite, en haut) et Hambourg (à droite, en bas).
Afin de protéger les générations futures de tomber dans le même piège, les antennes de la CCDH ont organisé des événements pour la journée internationale de la mémoire de l’Holocauste afin de dénoncer la véritable source de nombreuses atrocités de l’Holocauste.

Chaque année, à la journée internationale de la mémoire de l’Holocauste, nous organisons des commémorations. Dans 17 pays les antennes de la CCDH ont organisé des événements qui ont levé le voile sur la vérité, si peu connue, de l’influence cachée derrière l’Holocauste. Le maillon manquant : les psychiatres allemands.

Dès 1920, les psychiatres ont proposé le massacre de patients. Une fois qu’Adolf Hitler était au pouvoir, les portes étaient ouvertes à la stérilisation eugénique involontaire et les programmes d’euthanasie. Six centres psychiatriques utilisaient des médecins professionnels, des chambres à gaz qui ressemblaient à des douches communes et brûlaient de nombreux corps. Plus de 60 ans après le procès de Nuremberg, le Dr Frank Schneider, Président de la Société allemande de psychiatres, a publié une des excuses publiques pour la création de l’idéologie psychiatrique qui est devenue l’euthanasie nazie et leur rôle dans la sélection de ceux qui devaient être assassinés et ceux qu’ils ont tué eux-mêmes.

L'Église de Scientology, co-fondatrice de la CCDH, organise la projection de L’ère de la peur : le règne de terreur de la psychiatrie qui est un documentaire mettant à nu l’histoire de la psychiatrie depuis l’Allemagne nazie aux temps modernes. À Bruxelles en Belgique, Przemyslaw Jurkiewicz, conservateur du musée de la période nazie camp fort VII en Pologne, a parlé de l’existence des chambres à gaz, avant la Seconde Guerre mondiale et qui étaient testées dans des hôpitaux psychiatriques en Pologne, tuant des centaines de personnes.

Les psychiatres israéliens d’aujourd’hui sont les descendants des eugénistes nazis et utilisaient les mêmes techniques comme ils le faisaient il y a des années.

À Tel Aviv, l’avocat israélien Raz Misgav s’est exprimé. Il défend les enfants piégés par les services sociaux, les conduisant souvent dans les établissements psychiatriques. Il a détaillé comment les psychiatres d’aujourd’hui sont les descendant des eugénistes nazis et utilisent les mêmes techniques comme ils le faisaient il y a des années.

En Allemagne, les antennes de la CCDH ont organisé des marches à Berlin, Francfort, Hambourg, Stuttgart et Munich, des marches silencieuses en mémoire des victimes de l’Holocauste et affichant des panneaux qui disaient « Les hommes derrière Hitler » et « l’eugénisme et l’Holocauste » et sont passées dans une rue très fréquentée. Tous les événements exposaient la véritable source de politiques mortelles et les actions derrière l’Holocauste, afin que ces crimes ne se produisent jamais de nouveau.


DES FAITS

EFFETS SECONDAIRES DES PSYCHOTROPES

Certains psychotropes ont des « effets secondaires », et notamment le suicide et l’homicide.

117%

D’AUGMENTATION

de prescriptions de médicaments psychiatriques aux États-Unis entre 1999 et 2013

24 %

D’AUGMENTATION

du taux de suicides aux États-unis, de 1999 à 2014, coïncidence ?

41

MILLIONS D’AMÉRICAINS

sont sous antidépresseurs

65

ACTES DE VIOLENCE

qui ont tué ou blessé 693 personnes en plus de 30 ans par des individus sous psychotropes où qui essayaient de s’en défaire

409

MISES EN GARDE SUR LES MÉDICAMENTS

psychiatriques comprennent des risques d’auto-mutilation, de suicide, de violence, d’agressivité et des pensées meurtrières



METTRE UN TERME AUX MAUVAIS TRAITEMENTS

En tant qu’organisme de vigilance à but non lucratif dans le domaine de la santé mentale, la CCDH compte sur les adhésions et les dons pour remplir sa mission : mettre fin aux violations des droits de l’homme commises par la psychiatrie et assainir le domaine de la santé mentale. Pour participer au plus grand mouvement international pour la réforme de la santé mentale, rejoignez le groupe qui a aidé à promulguer plus de 180 lois visant à protéger les gens des mauvais traitements dans le secteur de la santé mentale.

TÉLÉCHARGEMENTS